Construction en brique de terre crue

Construction de logements sociaux

 

A titre d’exemple, nous proposons ici un
HABITAT « type F4 » avec une surface bâtie de 72 m2
Il pourra être réalisé sur des parcelles d’environ 250 m²  (12,5 x 20 mètres) :

- 3 chambres ;
- 1 salon ;
- 1 toilette moderne intérieure ;
- 2 terrasses couvertes ;
- 1 couloir ;
- 1 cuisine intérieure

 

 

TECHNIQUE de CONSTRUCTION
Avec STABILOCK’System

Les Fondations

Une construction de qualité nécessite d’avoir une assise, c'est-à-dire des solides fondations.

Fondations sur le périmètre et socle des cloisons internes

C'est une façon traditionnelle de construire avec le mur de fondation sur le pourtour ainsi qu’à la base des cloisons.

La bande doit être de 0,60 mètre de large (cette largeur pourra être majorée sur avis d’un ingénieur en structure en fonction des caractéristiques du sol)

et une profondeur minimale

de 0,25 mètre.

La fondation doit être coulée à niveau avec du mortier de ciment dans la fouille.

Les briques doivent être nettoyées à la brosse avant la pose de la rangée de briques suivante au-dessus de la rangée existante.

Une couche de latex ou un agent de liaison (mortier-colle) peut être utilisé entre les briques, mais il n'est pas nécessaire que les interstices entre les briques soient  scellés avec du mortier de ciment; on peut utiliser le latex entre les rangées de briques pour empêcher la remontée d’humidité.

 

Fondations sur périmètre avec chappe.

En fonction de la structure en cours de construction, on peut  aussi construire uniquement un mur sur le périmètre (sans socle de cloisons) et coulage d’une dalle à l’intérieur. Une dalle de 150 mm d’épaisseur est coulée entre les murs.

La Construction du Bâti

En superposant de façon décalée les briques dans les angles et en reliant les parois internes aux murs extérieurs la structure, la structure sera très résistante. Elle sera plus solide qu’une structure de briques traditionnelles . La bonne technique consiste à construire les rangs de briques d’une manière circulaire, d’une extrémité à l’autre. En raison de la régularité de la brique, il est déconseillé d’élever les murs en commençant simultanément en plusieurs endroits.
Les fondations peuvent désormais être remblayées et le remblai compacté.
Les tubes formés par les trous des STABI sont alors remplis avec un maigre béton semi liquide. Les murs de la fondation sont alors en place. Les tubes formés par les trous des briques STABI au niveau des parois internes sont également remplis de béton.
On coule une dalle standard entre les fondations sur le remblai compressé.

(Un 15 Mpa de 150 mm à 25 Mpa dalle sera acceptable dans la plupart des régions, mais un ingénieur en structure pourra spécifier l’épaisseur nécessaire selon le plan de la structure bâtie).

 

Cette première phase exécutée, on continue de monter les rangs de briques STABI jusqu’au niveau des fenêtres

On pose les cadres des fenêtres ; les pattes d’attachement qui sont habituellement scellées dans les murs peuvent être bloquées entre les briques.

La largeur maximale entre les ouvertures (portes et  fenêtres) est de 2,2 mètres. Une barre d'armature est posée de chaque coté et au dessus de chaque ouverture.
Facultatif- Pour sécuriser les murs, on introduit une barre d'armature dans les tubes adjacents, puis on y coule du ciment.

 

Une fois les ouvertures installées, on continue à poser les rangs de briques STABI pour édifier les murs.

Raccord des prises et des commutateurs

Les câbles électriques sont montés dans un tube lors du perçage de trous pilotes. Le tube se pose vers le bas. La boîte est ensuite posée après la pose des câbles.

Comme avec les câbles électriques, des  tuyaux plus petits sont posés  au bas des murs pour l'approvisionnement en eau.

Le toit est construit de manière traditionnelle avec des poutres.
Ces dernières sont posées sur les briques, perpendiculairement.
En cas d’écart de jeu, on peut effectuer un rattrapage au mortier de scellement (sable et ciment mélangé a de l’eau).

 

Les murs de finition.

Une fois la structure terminée, on termine les finitions sur les murs en appliquant le joint en ciment entre les briques afin d’étanchéifier la structure qui est ainsi à l’abri de l'eau.

 

La dernière étape est la couche de finition (avec éventuellement un crépissage et peinture).

Cela améliore l'apparence de la structure, et l’étanchéifie totalement.

Exemples de réalisation

(Europe – Afrique …)